RENCONTRE AVEC CESARE MATTINA

CLIENTELISMES URBAINS

VENDREDI 6 décembre 2019 • 19h30 • L'Arca delle lingue

Publié en 2016, Clientélismes urbains. Gouvernement et hégémonie politique à Marseille est un ouvrage essentiel qui analyse les pratiques clientélaires de la municipalité de Marseille, en démontrant l’héritage clientéliste de l’administration Defferre et ses mécanismes dans la gestion actuelle de la ville par les élus, ou en s’intéressant plus largement à son usage -plus ou moins délibéré voire assumé- de la part de certains politiques. À quelques mois des élections municipales, son auteur, Cesare Mattina, nous parlera de ce phénomène et son actualité. 

Attribuer un emploi public, un logement social, un permis de construire, des places en crèche ou un simple titre honorifique est une prérogative des collectivités locales. Loin d’être anodines, ces redistributions de biens publics, matériels ou symboliques, à des individus, des familles, des groupes religieux, des personnalités sont une des modalités du gouvernement de la ville. À partir de l’exemple de Marseille, ville souvent qualifiée de corrompue, Cesare Mattina montre comment le clientélisme urbain a surtout profité aux classes moyennes et petites/moyennes en ascension sociale. Depuis les années Defferre, il a permis aux mêmes groupes sociaux et professionnels, choisis, voire construits — employés des collectivités locales, élites associatives communautaires et de quartier, notables des professions libérales, etc. —, de constituer un « bloc social historique », pour reprendre les termes d’Antonio Gramsci. Croisant dossiers d’archives inédites, entretiens, observation ethnographique, articles de presse et données statistiques, cet ouvrage propose, au-delà du folklore de la « marseillologie », une vision à la fois précise et distanciée d’une des manières de gouverner une ville.

Sociologue au Laboratoire Méditerranéen de sociologie (LAMES-CNRS) d’Aix-Marseille Université, Cesare Mattina travaille sur les modes de gouvernement des villes et la relations entre élus et groupes sociaux constitués dans l’espace urbain. Depuis quelques années, ses recherches portent sur le gouvernement de petites villes investies par la présence d’industries polluantes et à risque (chimie et nucléaire) en France et en Italie.

▆ ▆ ▆ ▆ ▆ ▆ ▆ ▆ ▆ ▆ ▆ ▆ ▆ ▆ ▆ ▆  ▆ ▆ 

Gratuit

Renseignements : arcasecretariat@gmail.com